Victor Hugo

A écrit :

Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligences humaines…

Je compléterai avec :

…des cultivateurs d’histoires et de passions dans l’imaginaire des élèves.

En effet, raconter des histoires du passé permet d’aider les élèves à construire un univers mental imaginaire, dans lequel le héro traversera maintes épreuves pour arriver à son but, le bonheur mérité.

Raconter des histoires du futur permet d’aider les élèves à se projeter dans un avenir meilleur, dans lequel ils pourront récolter les fruits de leurs labeurs. C’est les aider à cultiver leur motivation intrinsèque qui les aidera à persévérer dans leurs efforts fait pour apprendre.

Raconter des histoires du présent leur permet de prendre conscience, qu’ici et maintenant, ils sont en train de développer leur intelligence. Leur faire réaliser que leur intelligence n’est pas statique, c’est nourrir un état d’esprit dynamique, indispensable à leur développement.

Ainsi, cultiver des histoires du passé, du présent et d’avenir, est, me semble-t’il, notre véritable rôle d’enseignant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.